Species At Risk

Sturnelle des prés

(Sturnella magna)

Espèce menacée

Sturnelle des prés

Description

La sturnelle des prés est un oiseau chanteur migrateur de taille moyenne (de 22 à 28 centimètres de longueur) avec une gorge et un ventre jaune vif, un « V » noir sur la poitrine et des flancs blancs avec des rayures noires. Son dos est principalement brun avec des rayures noires. Ses pattes sont rosâtres, son bec est long et pointu et sa tête est rayée brune et noire.

Le chant de la sturnelle des prés est composé d'une série de deux à huit sifflements clairs rappelant le son de la flûte, souvent entremêlés et avec un ton décroissant.

Aire de répartition

En Ontario, la sturnelle des prés se trouve principalement dans le sud du Bouclier canadien, mais elle vit aussi dans la région du lac Nipissing, du lac Timiskaming et du lac des Bois.

Habitat

Les sturnelles des prés s'accouplent principalement dans des surfaces vertes moyennement grandes, comme des pâturages et des prairies de fauche. On les retrouve aussi dans les luzernières, dans les bordures de mauvaises herbes des terres cultivées, le long des routes, dans les vergers, dans les aéroports, dans les champs arbustifs abandonnés et dans d'autres aires ouvertes. Les petits arbres, les arbustes ou les poteaux de clôture leur servent de perchoirs pour chanter.

Menaces

La population de cette espèce a augmenté lorsque les forêts ont été défrichées dans l'est de l'Amérique du Nord. Toutefois, comme bien des oiseaux de prairie, le nombre de sturnelles des prés diminue en raison des changements dans l'utilisation des terres et de la perte d'habitat convenable découlant du développement, des changements de pratiques agricoles, du pâturage excessif par le bétail, de la fragmentation des prairies, du reboisement et de l'utilisation des pesticides.

Les sturnelles des prés peuvent aussi être la proie de prédateurs, notamment de renards, de chats domestiques et de chiens, de coyotes, de serpents, de mouffettes, de ratons et d'autres petits animaux.

En Ontario, le nombre de sturnelles des prés a diminué de près de 65 pour cent au cours des 40 dernières années.

Protection

La sturnelle des prés est une espèce protégée en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition de l'Ontario. Selon cette loi, l'habitat de la sturnelle des prés est protégé contre les dommages et la destruction, là où ça se produit.

Pour obtenir plus de renseignements sur les mesures législatives qui permettent de protéger les espèces en péril de l’Ontario, consultez le site ontario.ca/especesenperil.

Ce que vous pouvez faire pour aider la sturnelle des prés

  • Le ministère des Richesses naturelles effectue le suivi des espèces à risque comme la sturnelle des prés. Vous pouvez utiliser un formulaire en ligne pratique pour signaler vos observations au Centre d'information sur le patrimoine naturel. Les photographies accompagnées d'information sur les endroits précis où elles ont été prises ou de coordonnées cartographiques sont toujours utiles. nhic.mnr.gov.on.ca/nhic_f.html(en anglais seulement).
  • Signalez toute activité illégale se rapportant aux plantes et à la faune en composant le 1 877 TIPS-MNR (847-7667).
  • Faites du bénévolat auprès de votre club de nature local ou du parc provincial en participant à des tâches d'enquête ou d'intendance axées sur les espèces en péril.
  • Les propriétaires de terrains privés jouent un rôle important dans le rétablissement des espèces en péril. Vous pourriez être admissible à des programmes d’intendance qui contribuent à la protection et au rétablissement des espèces en péril et de leurs habitats. Pour obtenir de plus amples informations, visitez ontario.ca/especesenperil.
  • Comme dans le cas de la faune en général, ne dérangez pas les oiseaux et les sites de nidification. Ne harcelez pas les oiseaux. Faites preuve de respect et observez-les à distance.
  • Le Programme de gérance agroenvironnementale Canada-Ontario est offert aux agriculteurs pour encourager une protection et une conservation accrues de l'habitat pour les espèces à risque. Obtenez plus d'information à http://www.omafra.gov.on.ca/french/environment/efp/efp.htm.

Le saviez-vous?

La sturnelle des prés n'est pas vraiment une alouette, mais un membre de la famille des merles noirs et des orioles.

Le saviez-vous?

Les sturnelles des prés peuvent être bénéfiques dans les prairies de fauche étant donné qu'elles mangent un grand nombre d'insectes qui pourraient autrement être nuisibles aux récoltes.

Le saviez-vous?

Cet oiseau se nourrit au sol et dans la végétation basse, fouillant avec son bec et mangeant principalement des insectes, mais aussi des graines et des baies.

Le saviez-vous?

Les sturnelles des prés font leur nid entre le début de mai et la mi-août. Les nids sont construits au sol et bien camouflés avec un toit tissé avec des brins d'herbe.